Historique

Qui est Guillaume Vignal ?

Guillaume Vignal a été ordonné prêtre en 1628.  Il arriva au Canada en 1641 pour desservir des missions dans le golfe du Saint-Laurent, puis il devint confesseur des Ursulines pendant 10 ans.

En 1658, il retourna à Paris pour faire une année de noviciat où il obtint son agrégation comme Sulpicien.  Guillaume-Vignal revint donc au pays en 1659 pour s’établir cette fois à Ville-Marie, où on retrouvait également Jeanne Mance et Marguerite Bourgeoys.

Bien que la notoriété de Guillaume Vignal ne soit pas aussi étalée de part et d’autre de nos livres d’histoire, comme celle d’un Charles Lalemant ou d’un Jean de Bréboeuf, on devine chez Guillaume Vignal un caractère brave, dévoué et rempli d’humilité.  Donc, en 1965, le comté de Lapinière faisant partie de ce territoire élargie entre le St-Laurent et le Richelieu où les indiens pêchaient et où le sulpicien Guillaume Vignal fut capturé, la Commission scolaire de Brossard voulut souligner sa mémoire en nommant notre école du nom de ce défricheur, « aux vertus qui estoient rares en luy & qui le rendoient aimable à tout le monde ». (Jérôme Lalemant, 1661).

BIBLIOGRAPHIE

CHEVALIER, Joseph. Laprairie, notes historiques, 1941, 297 p.

HAMELIN, Jean.  Histoire du Québec, 1977, 538 p.

HÉROUX-LAHAISE-VALLERAND. La nouvelle France, 1974, 249 p.

VIGER, J. Souvenirs historiques sur la seigneurie de Laprairie, 1857

Boréal Express, 1524-1760, 252 p.

Bulletin de la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine, Vol. XVIII, no 3, avril 2006

Les commentaires sont fermés.